EMI

Expérimentation, Méthodologie et Innovation

La téléportation, nouveau mode de mobilité

teacher writing equations on the black board

L’équipe de Nicolas Gisin du Groupe de Physique appliquée de l’université de Genève réussi le 23 avril 2001 une première dans le domaine de la téléportation quantique : transporter l’état quantique d’un photon sur une distance de 25 km de fibre optique. Mais cette réussite n’est que le point de départ d’une suite d’innovations dans le domaine de la téléportation. En l’espace de 10 ans les succès croient exponentiellement, le premier être vivant, une mouche, est téléporté sur une distance de 37km en février 2007. En janvier 2009, un singe est téléporté sur une distance de 52km. Malgré les différentes innovations, il est pour l’instant malheuresement impossible de téléporter un être vivant sur un rayon de plus de 100km, au delà, dût à la distance les données subissent des altérations mettant alors en danger l’intégrité physique des cobayes.

Ceci ne stoppe pas les scientifiques qui aidés par de grandes entreprises, déboursant des milliers d’euros, parviennent à leur fin et le 12 juin 2011, Seth Brundle devient le premier homme à se téléporté sur une distance de 93km sans le moindre dommage.

La nouvelle fait grand bruit et les entreprises derrière le financement de ces recherches s’emparent de celle-ci afin de mettre en place une nouvelle norme de mobilité en ville. Le premier réseau de la compagnie “Telemaque” est lancé à Berlin en 2013. Elle permet aux habitants de se rendre de chez eux à leur lieu de travail en quelques secondes. “Telemaque” étant alors son réseau à d’autres capitales et en 2015, on assiste à une globalisation de ce système de déplacement sur de courtes distances (150km maximum maintenant).

Des études sont toujours en cours sur l’augmentation de la distance de téléportation mais sans succès pour l’instant.

1411119197244_wps_1_marriot_vr_inline2_jpg_vi

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2021 EMI

Thème par Anders Norén