Tissage Sonore

En faisant un tissage avec du fil de laiton et du coton, j’ai cree une matrice malleable pour créer des formes concave, convexe ou abstraite. J’ai inséré du fil de cuivre conducteur dans les zones laissées vides par le tissage en le mélangent avec du papier, qui vibre et cree du son, dans les structures qui permettent des sonorisations variées.

 

     

 

  

Le plâtre

PLÂTRE TRANSLUCIDE

LE PLÂTRE

  • Poudre composée de gypse cuit. Se mélange à l’eau
  • Matériau utilisé dans l’architecture, car isolant au feu. Utilisé pour la sculpture pour le moulage.
  • matériau solide, massif, mate et opaque.

Staff Décor le FACET

Faux-plafonds en volumes libres à la géométrie dynamique, réalisés en plaques de plâtre – Médiathèque d’Anzin

Maria Bartuszová Folded Figure, c. 1965 Plaster

PREMIERS TESTS D’AUGMENTATION

RECHERCHES POUR CONNAÎTRE LES CAPACITÉS DU PLÂTRE

  • MÉLANGES

PLÂTRE LIANT

mélange avec du sable

mélange avec de la poudre de graphite pour le rendre conducteur, mais la dose de graphite est largement insuffisante, et doit être trop importante pour être conductrice.

LE PLÂTRE A DES CAPACITÉS RESSEMBLANTES AU BÉTON.

INTENTIONS ET CHOIX

RENDRE TRANSLUCIDE LE PLÂTRE, INSPIRATION DU BÉTON

  • BÉTON TRANSLUCIDE

Béton LitraconTM, parpaing de béton translucide.

 

Kengo Kuma au Tokyo Fiber Senseware, Béton Translucide.

 

Translutech – exploration de béton avec fibre optique – MO

 

  • BÉTON TRANSLUCIDE ET LUMINEUX

Kengo Kuma au Tokyo Fiber Senseware – Béton Luccon


Translucent concrete at Expo Bau 2011 – München/Germany

TESTS TRANSLUCIDITÉ DU PLÂTRE

  • TESTS BILLES DE VERRE

Pas de translucidité…

  • FIBRE OPTIQUE

Pose des fibres dans le plâtre en train de sécher

Le plâtre transparait, mais peu de fibres sont visibles comparé a la quantité

UTILISATION DE LA PLASTICINE

 

  • PLÂTRE LUMINEUX

Intégration de leds, avec capteur d’intensité de lumière. Création d’une structure reliant les leds entre elles.

Pavé de plâtre avec capteur de lumière d’un coté, les leds de l’autre.

PLÂTRE AVEC FIBRES OPTIQUES

 

Utilisation de lampes à fibres optiques et de plâtres.

 

MISE EN OEUVRE

RECHERCHES TECHNIQUES POUR LA MISE EN OEUVRE

  • POSE DE LA FIBRE

Comment poser les fibres sans qu’elles se propagent dans tous les sens, car elles sont très volatiles.

 

Test avec de la colle, test avec du scotch.

Plantation dans la plasticine

  • STRUCTURE AVEC MOTIF

Création d’une structure dans laquelle on concentre les fibres, la structure est glissée au centre.

Puis elles sont fixées entre elle avec de la colle forte, par capillarité.

Cette structure est dessinée en 3D, puis imprimée.

RÉALISATION D’UN PLÂTRE TRANSLUCIDE AVEC MOTIF

 

  • DESSINS ET IMPRESSIONS

Recherches de motifs

Dessins en 3D

IMPRESSION 3D DE LA STRUCTURE

(Les points servent à renforcer l’accroche du plâtre)

  • MISE EN OEUVRE DE LA FIBRE

Intégration de la fibre dans la structure

  • TESTS LUMIÈRE DU BLOC

 

 

Réaction du bloc avec des points de lumière.

 


Le motif commence à apparaître

 

La couleur transparaît

le Papier – Léo et Emma

le matériau du papier nous a toujours intéressé, nous sommes partis de sa fabrication, pour nous plonger dans cet artisanat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 ers essais de fabrication de papier à partir du papier de gravure très épais.

https://www.youtube.com/watch?v=mE2VWojDb1g

On a ensuite intégré des pigments dans le mélange pour colorer le papier

 

 

  

 

En parallèle, on a essayé d’intégrer un circuit dans le papier pour allumer une LED à l’aide d’un bouton pression gaufré

 

 

 

 

On découvre quelques jours après L’encre THERMOCHROMIQUE, une encre qui disparait avec la chaleur.
Voici une bande test sérigraphiée.

On s’est vite aperçu que la sérigraphie ne nous permettait pas d’avoir des noirs très denses.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons ensuite eu l’idée d’intégrer dans la fabrication du papier des fils résistifs qui chauffent pour créer des motifs. Le papier est recouvert d’encre thermochromique déposée au pinceau et disparaît là où le fil chauffe.

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite nous avons décidé d’intégrer la poudre thermochromique DANS la fibre du papier, en même temps que les fils résistifs, voici le processus de cette fabrication du début à la fin:                             6 verres d’eau 33CL pour 1 verre de papier

 


1 GROSSE cuillère à soupe d’encre thermochromique
On mélange
Echantillons avec plusieurs quantités de poudre

REGARDEZ LA VIDEO POUR VOIR LA REACTION DU PAPIER AVEC LE FIL CHAUFFANT


Nous avons ensuite mélangé des pigments de couleur à la fibre du papier pour aussi y intégrer un fil conducteur
On enferme le fil entre deux feuilles


On recouvre ensuite les feuilles colorées de pigments thermochomique noir
Mais  le résultat n’est pas homogène et lisse
On chauffe ensuite le fil, mais l’épaisseur le thermochromique à gauche est trop épaisse et la couleur n’apparaît pas.

À droite, le papier est plus fin, le papier n’est fait qu’en encre thermochromique et le dessin apparaît vite et clair.

Au final, les test les plus probants sont : Le fil de nikel chrome; le papier coloré le plus fin possible, et une couche de pigment thermochromique très fin en sérigraphie.

La nouvelle corderie

CORDERIE

A. Usine où l’on fabrique des cordes, des cordages. Un tout petit morceau de câble qu’on est allé exprès chercher dans l’une de ces grandes corderies (HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 30).
B. Art de fabriquer des cordes. Je vais d’abord, dit l’érudit, écrire une histoire de la corderie depuis les anciens rois d’Égypte (ALAIN, Propos, 1928, p. 769). 

 

Corderie royale de Venise

 

Outil pour la fabrication artisanale de corde (cordeuse)

Le métier de cordier remonte au moins au moyen-âge.  Les premiers utilisateurs ont été les marins ce qui explique la présence de corderies près des côtes. En 1672, la Corderie Royale de Rochefort est édifiée sous l’impulsion de Colbert.

Beaucoup de cordiers travaillaient dans leur village car les agriculteurs étaient et sont très demandeurs de cordes. Ils en ont besoin pour les bêtes, pour limiter les champs ou encore de ficelles pour les bottes de blé Les matériaux les plus utilisés sont le chanvre, le sisal, le lin, le tilleul et le crin.J’emploie du chanvre, du polypropylène et du coton.

Machine a corder industrielle (torenneuse)

 

Représentation d’un cordelier au XVIème  siècle

Fabrication de corde durant l’Égypte ancienne

 

« switch rope » tend la corde le contact se coupe

 

Braiding Machine – Lego technics https://www.youtube.com/watch?v=I9B1hqcAt1s

 

 

Réussir à incorporer dès le processus de fabrication de la corde des fils à caractère différents.

 

  1. Travail sur la tension de la corde
  2. crée un circuit fermé au sein de la corde      

 

 

1 //////// TEST FILS TRICOTIN – LAINE – TENSION

Le tricotin crée un tressage comme une gaine

  • Plus la laine est épaisse plus on peut la tendre
  • Plus la laine est épaisse plus la gaine est fermée

°Gaine en laine 2mm

 

°Gaine en laine 1mm

 

 

 

2///////  FABRICATION D’UNE MACHINE À CORDER

Reproduire le processus de fabrication de la corde traditionnelle

° Machine à corder

 

 

 

 

 

 

L’installation consiste en une plaque pourvue de 4 crochets  et une autre d’un seul crochet. Il faut tout d’abord faire une boucle sur un des crochets et c’est parti : faire passer le fil puis revient passer sur un autre crochet et ainsi de suite . Dans le temps, la torsion des fils était obtenue grâce à une manivelle actionnée au niveau des 4 crochets.

Aujourd’hui, cette manipulation est électrique, elle reste manuelle pour ma part.

Le principe est de produire un toron c’est-à-dire la réunion de plusieurs fils par torsion puis plusieurs torons pour obtenir une corde. (en principe 3 ou 4 pour une corde courante).

3///////  FABRICATION D’UNE CORDE

°Cordage en laine  4×5 fils

 

° Cordage Coton  et fil de cuivre résiné

  • Le fil de cuivre résiné permet de ne pas rentré en contact avec d’autre fil conducteur non protégé dans la corde
  • de permettre a la corde d’avoir une mémoire de forme
  • de conduire le courant

 

 

 

 

 

° Cordage synthétique  et fil de cuivre 

 

° Cordage synthétique  et laine resistive

  • La laine resistive permet de crée une variation du courant lorsque la tension de la corde varie

 

°TEST AU MULTIMETRE –  CORDE (FIL RESISTIF – SYNTHÉTIQUE)

  1. corde non-tendu                             2. corde semi-tendu                                3. corde tendu

——> La conductivité est plus forte quand on tend la corde.

——> variation du courant grâce à la tension

° VIDÉO ILLUSTRATIF AVEC LED

——> la Led est plus lumineuse pendant la tension, elle évolue de façon graduée

 

4///////  FABRICATION D’UN CIRCUIT FERMÉ DANS LA CORDE.

 

°incorporer un fil électrique gainé dans la corde pendant sa fabrication

°incorporer des piles bâtons dans une gaine

° raccord fil gainé – fil electrique

° raccord élastique 3MM – fil conducteur

fabrication

le fil conducteur contraint l’élastique, lors de la tension le fil se rompt

 

° Circuit sans la corde composé de :

-1 ampoule led

-corde resistive

-pile 12volt

 

 

 

 

 

      

pas de tension

 

 

     tension

 

 

   La corde peut faire office d’interrupteur et de variateur.

 

 

 

5///////  +

°TESTE DE TRESSAGE

 

 assise

 cerfs-volant lumineux

  assemblage  corde noeud

.

Electronique sur mesure

 

Pour le sujet « artisanat numérique » je suis parti du principe de ces circuits électroniques sans support montrés sur les photos ci-dessous.

 

                         

 

Ainsi fabriqués, ces circuits pourraient constituer des objets en eux même, où les parties fonctionnelles pourraient être également structurelles et décoratives. J’ai d’abord recherché ce qui avait déjà été produit de cette manière.

L’artiste Peter Vogel par exemple créé des structures de cette manière avec lesquelles on peut interagir:

 

                  

 

 

 

Ici la fonction est également mise à nue et constitue la structure de l’objet. Mais les formes sont simples, droites.

J’ai alors pensé que la bijouterie artisanale, pouvait apporter des techniques intéressantes pour mettre en forme ce travail très minutieux.

Voici un exemple d’outils et de pratiques en bijouteries:

https://www.instructables.com/lesson/Wire/

 

A partir de celà j’ai effectuer quelques essais de mises en formes de fil de cuivre:

D’abord sans composants électroniques:

           

Puis en essayant d’en intégrer sans en faire un objet électronique fonctionnel:

 

J’ai ensuite tiré parti de ces recherches pour créer des petits circuits simples avec un capteur ou un interrupteur et une LED:

              

              

 

 

Enfin j’ai fabriqué un circuit un petit peu plus complexe pour montrer une structure à plus grande échelle.

Il s’agit d’un drawdio, un circuit comportant un speaker qui produit un son modulable à l’aide d’un composant nommé NE555 et d’un potentiomètre.

Le plan du circuit:

 

Un essai du circuit, sans tordre le fil de cuivre:

 

 

Puis en formant le fil de cuivre (ici argenté):

 

 

 

 

 

Ces essais permettent d’imaginer des objets électroniques de la vie quotidienne comme un réveil ou une radio fabriqués de cette manière.


D’autant que certains éléments électroniques peuvent être obtenus en tordant d’une certaine manière un fil conducteur.

Une antenne radio par exemple:

 

Composite conducteur/circuits intégrés, bois-métaux

Projet de composite en bois-métal permettant de construire des circuits

Premiers essais : un multiplis contreplaqué zinc. Les différents modules se clipent grâce aux plis en zinc.

La suite : de nouveaux modes d’assemblage des modules (languettes, emboîtements en 3D). Expérimenter la souplesse et un multiplisqu’on pourrait mettre en forme.

Après des expérimentations de multiplis peu concluantes (courbes obtenues uniquement par contrainte ou cintrage, pas de souplesse), choix de la marqueterie comme piste.

 

La marqueterie est un décor réalisé avec des placages de bois et de diverses autres matières, découpés suivant un dessin et collés sur un support (meuble, boiserie, ou tableau), notamment en ébénisterie.

La marqueterie permet de créer des circuits ouverts ou fermés, je prévois d’en faire en 3D pour obtenir des structures.J’ai procédé par découpe jet d’eau, et j’ai du décomposer les formes afin que la machine puisse se faire un chemin de découpe.

Ca donne ce motif qui pourrait peut être être utilisé dans le projet.

Premiers tests, ici uniquement en bois.

Du scotch de cuivre va être posé (sur les bandes insérées dans les polygones) pour avoir une simulation de circuit fonctionelle.

expé martin [Converti]

Les bandes de cuivres ont été posées, le test au multimètre est concluant.

Le circuit conduit bien, il permet par exemple d’allumer une ampoule led de 3 volts

Cette version permet un agencement plan des modules, une deuxième version montre un

agencement en trois dimensions, grâce à des modules bisautés et assemblé par des aimants.

Une infinité de formes en volumes pourraient êtres réalisées sur ce principe, en créant des modules

de base répétés à l’envie pour obtenir des structures plus ou moins fermées (jusque pourquoi pas à un géodésique).

Mosaïque (Indiana & Oriane)

MOSAIQUE CONNECTEE 

 

Indiana Clément et Oriane Lesaffre

 

 Nous avons travaillé l’artisanat de la mosaïque. Notre ambition était de pouvoir créer une fresque interactive grâce à la mosaïque en  intégrant des éléments électroniques directement dans la pâte et en créant des modules conducteurs. Dans le temps imparti nous avons réaliser des circuits simples avec une led. Une fois que la technique de mise en place du circuit au coeur de la mosaïque est acquise, elle s’adapte à n’importe quelle type de montage électronique. Ainsi on peut imaginer y intégrer des capteurs de pressions ou de lumière qui feraient réagir une ou plusieurs leds et intégrer un arduino pour les contrôler, etc…

 

LES ETAPES

1er mars

 

On a fait de la pâte de porcelaine qui sèche à l’air libre.
Ingrédients : colle blanche, huile, vinaigre blanc, maïzena (peinture ou pigments si on veut la colorer).

tadaaaaaaa

Nous avons mélangé du graphite dans la pâte pour voir si du courant passe. Ca ne marche pas. Les particules de graphites ne sont pas assez mélangées, elles ne sont pas assez connectées entre elles.

          

Mais appliqué en « émaillage » (en couche fine à la surface du carreau de mosaïque), un peu de courant passe. Trop peu pour conduire de l’électricité mais cela pourrait devenir un matériau résistif.
A tester : avec une quantité plus importante, cela marcherait mieux.
trouver un système pour unir davantage les grains de graphiste entre eux, peut être en le faisant fondre ??

       

Pour continuer cette expérience, on a ensuite fait un émaillage en mélangeant de la poudre de graphite et de la colle blanche.

      

6 mars

Nous voulons fabriquer notre propre mosaïque afin de comprend le processus de fabrication et de découvrir à quelle moment nous pouvons intervenir pour l' »augmenter ». Nous avons donc fait une plaque avec de la terre de grès. Elle doit sécher une semaine avant d’être cuite à 1000 degrés. Nous avons marquer des empreintes de led pour essayer d’en intégrer après cuisson.
Tests à faire :
– émaillage cuivre
– coller du scotch de cuivre avant cuisson ; et après cuisson , faire un émaillage transparent, re-cuire : pour voir si le scotch est toujours conducteur –> les carreaux de mosaïque deviennent des modules qui une fois assemblés construisent un circuit.
– intégrer des composants (led, capteur) après cuisson.

8 mars

La pâte de porcelaine est plus ou moins translucide selon la couleur et l’épaisseur donnée. Pour jouer avec cette propriété, nous avons inséré une led dans la pâte encore molle.

      

 

 

 

 

 

 

15 mars

plaque de grès avec du scotch de cuivre et une « dorure » en aluminium. L’objectif est de constater si la cuisson va faire fondre le cuivre et l’aluminium

16 mars

Récupération de la plaque de grès après cuisson : la « dorure » en aluminium s’est complètement dissoute et n’accroche pas à la plaque, le scotch de cuivre à fondu dans la plaque de grès mais a chauffé à trop haute température, le cuivre n’est plus conducteur après passage au four à 1250 °C.

 

 

 

 

 

 

5 avril

Fabrication d’un moule avec poussoir en métal afin d’obtenir une mosaïque régulière.

Essais avec 2 formats carrés (un grand et un petit), intégration de led et de scotch de cuivre.

 

 

 

 

 

 

 

 

La prochaine étape est de mettre en place un système de calepinage avec trois formes (carrés et triangles) afin de créer un motif et un circuit fermé.

12 avril

Nous avons fait nos circuits pour démontrer les principes de notre mosaïque augmentée.
Nous avons utilisé le scotch de cuivre comme connecteur.

Sur la photo ci-dessus, les carreaux sont en pâte de porcelaine avec le scotch de cuivre intégré dedans.
Ci-dessous, les carreaux sont en pâte fimo, et on voit la manière dont est intégré le scotch de cuivre. Il ressort sur les côtés de chaque carreau afin de pouvoir les connecter simplement en les posant les uns à côté des autres. Des leds ont également été introduites dans certains carreaux.

Malheureusement, cette pâte a très mal réagit à la cuisson ….

 

Nous avons testé le circuit « pâte de porcelaine » avec une pile 3V afin d’allumer la led : ça marche !

 

 

 

 

 

 

 

 

12 mai

Pour le résultat final, nous avons décidé de réaliser nos mosaïques en argile et d’y intégrer un circuit à base de scotch de cuivre et d’une led.

 

Nous avons dessiné un motif en carré, de 18X18cm qui reprend la technique du calepinage qui permet de multiplier les motifs et de créer un circuit plus complexe. On peut donc imaginer une fresque de très grande taille.

 

17 mai

DERNIERE ETAPE

Nous avons assembler les circuits présents dans les carrés de mosaïques et collés toutes les pièces d’argiles. Nous avons réalisé pour le rendu une plaque comprenant 4 modules alignés dont les circuits sont mis en série afin d’allumer toutes les leds en même temps.

        

 

 

Marqueterie_mousse

Marqueterie syrienne traditionnelle (utilisation de bois et d’ivoire

1_

Marqueterie Dessus de table Visoflora

 

Motif en marqueterie permettant une illusion

Utilisation de savoir-faire qui relèvent de la découpe extrêmement précise dans un but d’assemblage uni
un des objectif premier est de créer du motif
Inspiration auprès de savoir-faire tels que la marqueterie et la mosaïque
Changement de matériaux ; passer d’une mise à plat à une surface courbe ou en volume
réalisation de feuilles ou d’éléments en trois dimensions

 

 

Technique japonaise du Yosegi

Le Yosegi
(wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Yosegi-zaiku, sur la fabrication :
Le yosegi consiste en un complexe processus de marqueterie. Les différentes essences et couleurs de bois sont découpées et associées par collage pour former un motif. Ce premier élément est ensuite découpé en morceaux qui sont attachés puis collés ensemble. Le bloc ainsi obtenu est ensuite découpé en tranches à nouveau assemblées par collages, formant ainsi une plaque appelée tane-ita (種板?).

Cette plaque est rabotée pour obtenir de minces feuilles de bois, les zuku, qui sont ensuite amincies puis passées au fer à repasser. Les zuku sont ensuite appliquées sur les surfaces à décorer et recouvertes d’un dernier laquage de finition.)

 

Exemples de paperolles

Technique relative aux paperolles
(wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Paperolles : Les paperolles (ou paperoles) sont une technique de décoration utilisant d’étroites bandelettes, ou frisures de papier, enroulées sur elles-mêmes et fixées sur un support ou dans un cadre.

Mon intérêt se porte dans le décor et l’ornementation
Exemples divers :

 

Temple de Sagami, Hyogo, Japon
Mosaïques de la mosquée de Saint Petersbourg
Exemple d’emboitement
Mosaïques du Dôme du Roche, Jérusalem
Mosaïques du temple du Dôme du Rocher, Jérusalem
Exemple de travail de la matière après collage des éléments Usinage (?)
Grammaire de l’ornement, Owen Jones
Grammaire de l’ornement, Owen Jones
Exemple de découpes laser

 

Premières réalisations
Réalisation de collages de feuilles de mousse qui sont par la suite coupées dans le sens inverse
Collage sur les champ des bandes qui sont assemblées
Mise en volume par torsions

 

Tests de collage grâce à la chaleur
Chauffage au fer pour observer la réaction de la mousse et de la colle neoprène
Passage à la presse : la mousse se tend et s’enroule sur elle même (elle rétrécit)

 

Test de collage avec solvants
Aucun n’a fonctionné ; chloroforme ou autre…

 

Tests de thermoformage
Création de couches pour fabriquer de nouvelles feuilles
Le collage uniquement sur les champs ne sont pas assez solides
Feuilles partiellement remplie, feuilles remplies, et feuille prédécoupée mise à l’envers (pour voir si après thermoformage les champ apparaissent)

_ photos à venir

 

Tests avec différents motifs
Du plus simple ou plus compliqué

 

 

Apparition de plis

 

Réalisation d’une articulation

Première modélisation
Articulation

 

Réalisation d’un motif
Mise en place d’un processus pour faire apparaître un motif par couches successives de morceaux découpés

 

 

 

PARAMÈTRES DE DÉCOUPE
différents paramètres correspondant à chaque découpe
(changement notamment de la force de coupe selon le support)